Sylvie  LAPORTE

Sylvie LAPORTE

Paris
Théatre & Comédie

1

Likes

175

Vues

Sylvie LAPORTE

Paris
Théatre & Comédie
Photos

 

Voir plus de photos
Vidéos

 
June 2021
SYLVIE LAPORTE ACTRICE Un parcours d'exception
Présentation

 




Je m'appelle SYLVIE LAPORTE et suis comédienne française originaire de Madagascar et de Grande-Bretagne.

Après avoir beaucoup travaillé au théâtre et pour le spectacle vivant (Concert), je cherche aujourd'hui, forte de toutes ces expériences, à tourner dans des longs métrages ou des séries. Je veux interpréter des personnages quotidiens de policières, espionnes, avocates, juges, médecins, des personnages modernes et quotidiens dans des films d'action, des thrillers psychologiques, drames sociaux, films historiques ou romantiques.




J'ai été formée au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris (classe de Michel Bouquet, Pierre Vial, Daniel Mesguich, Mario Gonzales, Bernard Dort et Francis Girod) et au Conservatoire Libre de Cinéma Français ( classe de Krzysztof Rogulski )



J'ai la joie d'être la voix française Laureen Hill dans Sister Act 2, de Bruklin Harris dans « Esprits Rebelles » et de l'actrice amérindienne Sheila Tousey dans «Silent Tongue» de Sam Shepard.




Au cinéma, je joue avec Anémone, Jenny Alpha, Daniel Auteuil, Xavier Beauvois, Maria Casarès, André Dussolier, Nino Ferrer, Bob Hoskins Nicole Garcia, Michèle Laroque, François Marthouret, Miou-Miou, Hannah Schygullah, Micheline Presle...

Les rôles y sont riches, comiques, variés ou dramatiques variés: La vendeuse de manteau avec Bob Hoskins de "l'ordre , la Croix et la manière" de Ben Lewin ( avec Jeff Goldblum), la pianiste chez Michel Deville ( "Aux petits bonheurs »), l' amie de Miou-Miou dans « la lectrice » de Michel Deville, la flutiste chez Francis Girod dans " l'enfance de l'art " avec Clothilde de Bayser et Michel Bompoil, la jeune aide soignante pour Jean Rouch dans son adaptation de la « folie ordinaire d'une fille de Cham » d'après la mise en scène de D.Mesguich avec Jenny Alpha, l'infirmière de Micheline Presle dans « Pierre Zucca, la danseuse pour Stéphanie de Mareuil dans « Pauline Epaulette », ou la mulâtresse propriétaire d'une plantation dans les « Oubliés de la Liberté » de Guy Deslauriers.




Film de Michel Deville Aux petits Bonheurs




Au Théâtre, je joue avec Jenny Alpha, Anne Alvaro, Gaël Baron, Anne Kessler, Emile Abossolo M'bo, Mimi Barthélémy, Cécile Brune, Maria Casarès, Samuel Churin, Jean-Claude Dreyfus, Marc Dudicourt, Thierry Frémont, Evelyne Istria, Lisette Malidor, Edouard Montoute, William Nadylam, Andrej Sewerin, Agnès Soral, Farida Rahouadj, Jacques Vincey, Vladimir Yordanoff sous la direction de metteurs en scène aussi prestigieux que Michel Dydim, Jean-Michel Martial, Daniel Mesguich, Jacques Nichet, Jérome Savary, François Rancillac, Bernard Sobel, Gérard Watkins…

Les rôles sont également très divers et issus du théâtre classique (Polyxène dans Hécube d'Euripide et Ismène dans Œdipe à Colone d'Euripide, Katerina dans la mégère apprivoisée de William Shakespeare - Imogène dans Cymbeline de William Shakespeare / Sméraldina chez Carlo Gozzi/ ou issus du répertoire du théâtre contemporain (Rôle de Hermione dans Lisbeth est complètement pétée d' Armando Llamas - la femme dans Stabat Mater Furiosa de Jean-Pierre Simeon. La jeune femme dans « folie ordinaire d'une fille de Cham » de Julius Amédé Laou- la Reine Christophe dans la « tragédie du Roi Christophe » d'Aimé Césaire , mon adaptation et interprétation de l'intégralité du cahier d'un retour au Pays Natal d'Aimé Césaire accompagnement musical Ali Wagué , Joséphine Baker dans l'interview d' Henry Louis Gates avec James Baldwin. J'ai joué au Théâtre de l'Odéon, à la Grande Halle de la Villette, au Tarmac, au Musée du quai de Branly, au théâtre de la Bastille, au théâtre de Gennevilliers, au Théâtre de la Colline, à Chaillot, au TGP, au théâtre Ouvert, au Théâtre de la Tempête, sur toutes les grandes scènes nationales françaises, au Centre des Arts de Créteil, dans la Cour d'honneur du Palais des Papes en Avignon, au cloître des Célestins, ou sur des scènes européennes ou internationales ( Allemagne-Pologne) ainsi qu'en Afrique ( Sénégal- Côte d'Ivoire-Algérie) et sur des scènes des départements d'Outremers (Martinique-Guadeloupe-Guyane).




Cour d'honneur du Palais des Papes Tragédie du Roi Christophe




Parallèlement , je donne beaucoup de concert et suis

« Découverte » et « Révélation du Printemps de Bourges ». Je chante en m'accompagnant au piano dans de nombreux concerts en Europe - Suisse, Pologne, Afrique, Amérique du Sud et participe à de nombreux festivals: Fête de l'humanité, Printemps de Bourges, Francopholies de La Rochelle, Nuits de Champagne, Festival de Bastia, de Montauban...

Le réalisateur français Rémy Batteaut me consacre un court métrage produit par François Vila «Sylvie Laporte chante Divas Blues» (sur votre tube).




Je fais les premières parties des concerts d'Arthur H, de William Sheller,Leny Escudero, Jean Guidoni, Giovana Marini, Jean-Claude Vannier , Anthony Gussie et du New Example ( Dominique/Jamaïque) ou des « Wailing Roots » (Guyane)



En 2018, je produis mon nouveau LP de 11 titres URBAN OPUS en vente en 2020 sur toutes les plateformes digitales et je réalise plusieurs clips en 2019-2020 à Paris, Cabourg, Londres et Edimbourg. («Simple Melody», «Chômage», «Sexe, Violence, meurtre dans la rue» « Radical » ) en ligne sur You Tube.




CLIP Simple Melody








Métiers

 
Comédienne
Chanteuse
Musicienne
Profil

 
Age

47 - 57 ans

Ville

Paris

Citoyenneté

France

Ethnies

Métisse

Taille

165 cm

Yeux

Marrons

Cheveux

Noirs

Corpulence

Normal

Compétences

 
Langues
Français
Anglais
Allemand
Créole
Compétences personnelles
natation
piano
&#35 medecin
&#35 avocat
&#35 justicier
&#35 espion
&#35 flic
&#35 1errôle
&#35 victimes
&#35 amour
Formations

 
CNSAD, Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique
CLCF - Ecole de cinéma Paris
Expérience

 
2021
Comédienne
Tournage avec l'équipe du MOCA ( mois des Cultures d' Afrique) Pdg Alain Bidjeck Sylvie Laporte : Un parcours d'exception Sylvie Laporte Un parcours d'exception
2020
Comédienne
 le 11 Septembre 2020 sur le Parvis de la Mairie du 14eme arrondissement de 21h30 à 7 heures du matin, je participe à la LA LECTURE NOCTURNE DES MISÉRABLES de Victor Hugo, adaptation théâtrale de Pierre Vial orchestrée par la Compagnie “Un excursus” Rôle de FANTINE et accompagnement au Piano de la Troupe jusqu'à l'aube. Distribution (Par ordre alphabétique)Anne Alvaro, Gaël Baron, Jean-Pierre Becker, Eyala Bouley, Loïc Brabant, Samuel Churin, Andréa El Azan, Francois Delaive, Nathan Gabily, Raffaella Gardon, Anne Kessler, sociétaire de la Comédie Française, Sylvie Laporte, Pierre Alexandre Manbon, Florence Mazot, Asja Nadjar, Fabien Orcier, Claude-Bernard Perot, Charlotte Pascale Pose, Jason Santos, Nicolas et Pierre Vial, sociétaire honoraire de la comédie Française.Mise en lecture : Barbara BouleyAssistant : Nicolas VialRégisseur général : Ronan Cahoreau-GallierAssistant : Paul BucheRégisseur son : Jonathan ReigAssistante son : Nadège MilcicRégisseur lumière : Laurent Patissier Chargée d’administration : Danielle FranchittiChargée d’accueil : Manola Bouley L’événement, qui s’inscrit dans le cadre du festival de la ville de Paris “UN ÉTÉ PARTICULIER”, est gratuit.FANTINE dans les Misérables de Victor Hugo adapté par Pierre Vial -Mise en voix Barbara Bouley
2020
Comédienne
ENTENDRE LE THÉÂTRE ENTENDRE LE THÉÂTRE ( site de la BNF) La bibliothèque Nationale de France propose un voyage sonore dans le Théâtre du XXième réalisé en partenariat avec le CNRS. J’ai la joie d’avoir fait partie de cette aventure et de ce travail.Acte IIIUn théâtre accentuéCe parcours analyse la relation de la scène française aux accents non académiques : populaires, régionaux ou étrangers, dans un contexte marqué par la centralisation hexagonale, la décolonisation et la mondialisation. Il permet de relire d’une façon plus fine une histoire où la dimension esthétique s’articule en permanence avec la dimension socio-politique, observée à plusieurs échelles.Entendre le théâtreScène 2Voix d’Afrique et d’Outre-Mer, d’ici et d’ailleurs : une histoire de rôles et d’imaginairespar Sylvie Chalaye(…) “Et bien, chantez maintenant ! Si le doublage est un moyen pour les acteurs et actrices d’exister par leur voix, faute d’avoir la reconnaissance attendue au théâtre, de nombreuses comédiennes de théâtre afrodescendantes, confrontées à la difficulté de trouver des rôles, ont conquis une notoriété en confiant leur voix à la musique, de Darling Légitimus, Lydia Ewandé ou Jenny Alpha dans les années 60-70, à Sylvie Laporte, Ludmilla Dabo ou Jina Djemba aujourd’hui.”Sylvie Laporte dans la Tragédie du Roi Christophe mise en scène par Jacques Nichet Le lien : http://classes.bnf.fr/echo/voix-afrique-roles-imaginaires/index.php____________________________________________________________Découvrez notre nouvelle série de podcasts “Entendre le théâtre”, réalisée en partenariat avec le CNRS. Nous vous invitons  à un voyage sonore dans le théâtre français au XXe siècle. Des interprétations mythiques de Gérard Philipe aux voix spéciales d’Ubu, en passant par l’incontournable “Soulier de Satin” de Claudel et la “poésie en action” d’Antonin Artaud : sept épisodes retracent l’évolution des sons et des voix du théâtre, en donnant à entendre de nombreuses archives commentées par des chercheurs issus de différents horizons.Pour retrouver la série “Entendre le théâtre”, rendez-vous ici  c.bnf.fr/GG2 ou connectez-vous à la chaîne BnF sur les principales plateformes de podcasts !Explorez aussi le site “Entendre le théâtre”, dont les nombreuses ressources accompagnent la sortie de ces podcasts : http://classes.bnf.fr/echo/Le théâtre, dont on oublie souvent qu’il est un lieu d’écoute, a connu au cours de la seconde moitié du XXe siècle des mutations majeures qui ont affecté la façon dont les voix s’y font entendre. Dans les années 1950 et 1960, sous l’influence de la radio, du cinéma ou encore du cabaret, les scènes françaises ont exploré de nouvelles façons, plus accessibles, de dire les textes dramatiques, alors que renaissaient les recherches sur la parole, le langage poétique traditionnel étant perçu comme épuisé par la génération de l’après-guerre.Le site « Entendre le théâtre » s’attache à raconter cette histoire sous l’angle de la voix. Invitant à un voyage à travers de nombreuses archives, il est organisé en quatre parcours couvrant aussi bien les aspects techniques, et d’abord acoustiques, de la représentation, que les dimensions esthétiques et socio-politiques de la voix en scène, en particulier ses accents, ou les modes d’existence purement auditifs du théâtre qui se développent à cette période via la radio et le disque.